Petite excursion à la Réunion

La Réunion est de loin le plus exotique des départements français. Ancienne escale de la Compagnie des Indes orientales, condensé de peuples et de cultures, de saveurs et de senteurs, cette terre rappelle à travers ses reliefs et notamment le Piton de la Fournaise qu’elle est née d’une formidable irruption sous-marine il y a 3 millions d’années.

Trois cirques géants contribuent à la géographie si particulière de lIle, la zone centrale du Parc National de la Réunion, classée en 2010 au patrimoine mondial de lUnesco. La forêt y règne en maîtresse offrant luxuriance et diversité étagée selon l’altitude.

Jour 1 – Au départ de Saint-Denis une location de voiture est indispensable. La capitale de l’île, mérite une visite. Saint-Denis est une ville non dénuée de charme, où les maisons créoles cotoîent des bâtiments de l’époque de la compagnie des Indes, avec un petit marché et un bazar hauts en couleurs.

Jour 2 – Le départ se fera pour le site de Salazie en longeant la côte au vent ‘jusqu’à St André avec la découverte de la vanilleraie de M. Rouloff. On montera ensuite jusqu’au cirque de Salazie par une très belle route. Salazie, le plus verdoyant des 3 cirques regorge de cascades, de ruisseaux et offre des remparts de végétation de tous côtés. Pour profiter dune vue imprenable sur le cirque de Salazie, il est conseillé de partir en rando au départ de Hell Bourg où on laissera la voiture, jusqu’au plateau de Bélouve, à travers 800 mètres de dénivellé, un paradis pour les amoureux d’espaces naturels. Sur le plateau le randonneur fatigué pourra se reposer dans un gîte et goûter aux délices de la cuisine créole.

Jour 3 – Le lendemain cap sera mis en direction de la cascade du Trou de Fer, à travers de multiples espèces végétales, orchidées, tamarins… avant de redescendre sur le village de Hell Bourg, une ancienne station thermale pour récupérer son véhicule. De belles demeures classées au patrimoine témoignent dun riche passé colonial. A Hell Bourg on fait une halte pour découvrir la maison Folio, case créole typique.

Jour 4 – Depuis Salazie on rejoindra le cirque de Mafate par le col de Fourche à très petite vitesse, environ 30 kilomètres/heure ! Mafate est un site privilégié pour la randonnée avec plus de 140 kilomètres de sentiers. Uniquement accessible à pied ou par les airs, il est l’occasion, pour le découvrir, dune randonnée sur une journée ou dun survol en hélicoptère.

Jour 5 – De Mafate on ralliera ensuite le cirque de Cilaos, étape riche en sensations, par l’îlet Marlat, en franchissant le col du Taïbit. Cilaos, le moins « vert » des 3 cirques abrite des sources thermales qui font la joie des curistes. Le site est reconnu pour la pratique des sports en pleine nature, pour ses parcours santé, ses sentiers de découverte, la pratique du VTT, de l’escalade ou du canyoning

Le village de Cilaos, niché au pied du Piton des Neiges est une jolie bourgade fleurie et calme. Cet endroit pittoresque réputé pour son artisanat de broderies offre au visiteur ses ruelles bordées de cases créoles. Il est la dernière étape avant l’ascension du Piton des Neiges pour ceux qui souhaitent profiter au sommet dun panorama sur lîle à 360 °.

Le village est par ailleurs le point de départ de nombreuses balades en voiture ou à pied et de plusieurs sentiers de randonnée et de promenades accessibles à tous. A titre d’exemple, la cascade du Bras Rouge, une balade de 2 heures aller/retour, lIlet à Cordes dans un cadre grandiose à faire en voiture ou à pied pour les marcheurs aguerris, ou encore la Roche Merveilleuse, une balade d1heure 30 à pied pour profiter dune vue imprenable sur le site. A Cilaos, campings, auberges de jeunesse, hôtels et chambres d’hôtes accueilleront le visiteur avec convivialité.

Jour 6 – Le lendemain on mettra le cap sur le Piton de la Fournaise, le célèbre volcan toujours en activité, à environ 3 heures de route en voiture par la descente de la célèbre route aux « 400 virages ». Par la suite, la route alterne paysages de prairies, de forêts et de garrigues.

Soudain, au détour dun virage apparaît la plaine des Sables, un paysage minéral, lunaire, pouvant vite varier en un dégradé de rouge, d’ocre et de noir au gré de la luminosité ambiante.
On s’arrêtera au Pas de Bellecombe un col de montagne à 2311 mètres d’altitude qui offre une vue superbe sur le volcan, face aux cratères Bory et Dolomieu et sera le point de départ dune randonnée à pied sur le volcan, une promenade sans risque en suivant les balisages blancs, ne nécessitant pas d’entraînement spécifique. Il est conseillé de partir de bonne heure pour profiter de la fraîcheur et de ne jamais oublier casquette et lunettes de soleil !

Pour terminer ce périple, on rejoindra St Denis par la côte Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *