Prochaines vacances en corse ? Coup d’oeil sur l’ile de beauté

Une fois passé les grandes villes telles qu’Ajaccio, Bastia Calvi ou Porte Vecchio, le visiteur pourra y découvrir une nature sauvage entre mer et montagne.
La Corse regroupe de nombreuses stations balnéaires, mais c’est sans aucun doute dans les campagnes que l’on peut le plus y apprécier son authenticité et son terroir.

L’île bénéficie par ailleurs d’un climat agréable toute l’année, et chaque saison apportera ses spécificités.

Aperçu de la Corse côté nature

La Corse est une véritable montagne dans la mer Méditerranée et s’étend sur une superficie d’environ 8 700 km². Le point culminant est le Monte Cito qui s’élève à 2.710 mètres. De nombreux autres sommets tels que le Monte Ritondu ou le Monte Pedru permettent d’atteindre des altitudes de plus 2000 mètres. Plusieurs cols de haute altitude permettent en outre de passer dune vallée à l’autre.

L’eau est par ailleurs très présente sur l’île, notamment grâce au relief qui apporte des précipitations et des chutes de neige. De nombreux lacs d’altitude se par ailleurs ici et là sur le territoire. L’île compte environ 1000 kilomètres de côtes composées de plages sableuses ou rocheuses. On pourra également y apprécier de nombreux golfes et baies à l’ouest.

La partie située à l’est est moins découpée. Côté végétation, on retrouve des forêts sur 40 % du territoire. Celles-ci sont composées à basse altitude d’arbres feuillus tels que le châtaignier ou le chêne, mais également des pins maritimes. L’olivier et le myrte sont également très présents. Lorsque l’on monte dans les hauteurs, on rencontre d’autres espèces plus montagnardes comme le pin laricio ou l’hêtre. Le tout est agrémenté ici et là d’essences secondaires: l’arbousier, l’aulne, le bouleau, le cèdre, le meurisier, etc.

Le maquis s’étend quant à lui sur 20 % du territoire. On pourra y trouver de la lavande, du genêt, du romarin et bien d’autres types de plantes. Pas moins de 2000 espèces sont présentes dans le maquis! La floraison a lieu tout au long de l’année et l’odeur qui est dégagée du maquis est des plus agréables

La faune de la Corse sera très différente selon l’endroit où l’on se trouve. Le littoral est le refuge d’oiseau tels que le goeland leucophee, le goeland d’Audoin, le balbuzard pêcheur et le cormoran. On peut y ensuite découvrir plus de 150 espèces de poissons (espadon, rouget, saint-pierre, etc.) et des crustacés comme la langouste. L’oursin occupe quant à lui une bonne place dans les parties craquelées de L’île. La tortue dHermann, une espèce menacée, a trouvé par ailleurs une zone d’habitation idéale en Corse. Lorsque l’on se dirige plus en profondeur dans le territoire, on y découvre une faune de montagne comme le mouflon, le gypaète barbu et l’aigle royal. De nombreuses autres espèces sont présentes en Corse: le lézard de Bédriaga, le cochon, le sanglier, etc.

Les activités

Les activités qui peuvent être réalisées dans la campagne corse sont très diverses au vu de la grande mixité du paysage.

L’île sera tout d’abord un lieu idéal pour les randonneurs, notamment dans le parc naturel de Corse. Les sentiers Mare a Mare permettront de traverser la Corse de part en part (c’est-à-dire de mer à mer). Il en existe bien d’autres, dont le célèbre GR 20 dune longueur totale de 200 kilomètres. De nombreuses alternatives peuvent être explorées: le sentier de la tranhumance, les sentiers Mare e Monti (mer à montagne), etc. Ces randonnées assez sportives seront l’occasion de découvrir des paysages magnifiques. L’offre pour les familles est également bien étoffées, et et les sentiers de pays permettront de se balader de village en village. Plusieurs via ferrata ont par ailleurs été aménagées afin de s’initier aux sensations de l’escalade. La Corse peut également être parcourue en 4×4, à cheval, à vélo. Les possibilités d’expédition sur L’île sont nombreuses et valent la peine d’être vécues.

La Corse est riche en monuments, en culture et en traditions. De nombreux artisans fabriquent par ailleurs des produits typiques: poterie, travail du bois, céramique, etc. Sortir des sentiers battus permettra généralement de faire de belles rencontres et de belles découvertes. Afin d’agrémenter son séjour, la gastronomie nest pas en reste: charcuterie, pâtes, poissons, fromages, vins, etc.

L’intérieur de L’île sera également l’occasion de pratiquer de nombreuses autres activités sportives telles que le vtt ou l’équitation. Les eaux vives seront quant à elle idéales pour pratiquer du rafting, du canoë-kayak ou du canyoning. La campagne corse offre des activités pour tous les goûts et toutes les envies.

Les hébergements à la campagne

Les gîtes d’étapes satisferont sans aucun doute les randonneurs. L’offre en la matière est assez importante le long des sentiers balisés. Outre le logement, il s’agira dune bonne occasion de manger un bon repas typique. De nombreux gîtes d’étapes proposent en effet des formules en demi-pension. Les chambres d’hôtes proposent le même service avec plus de confort. Ce type d’hébergement permettra par ailleurs de rencontrer des personnes locales et de bénéficier dun cadre typique que l’on ne retrouve pas ailleurs comme dans les hôtels. Il s’agit dune solution optimale pour des séjours composés de courtes étapes successives en différents endroits.

Le gîte rural permettra d’obtenir le même type de service avec plus d’autonomie. Il s’agit dune solution idéale pour les séjours un peu plus longs dans un même endroit.

Pour les plus téméraires, le camping peut s’avérer être une bonne solution. Environ 200 campings ouvrent leurs portes de mai à octobre. Il s’agit sans aucun doute de la solution la plus économique. Une alternative originale est le camping à la ferme, où l’on peut bénéficier de produits fabriqués sur place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *